Roberto Zucco, tu sais que ça se joue encore, même à Paris, tu le sais ?

Ça c’est Parisse !

Paris et encore Paris plusieurs fois, puis Caen, et Marseille et puis encore Marseille puis Paris et encore Paris. Ce n’est vraiment pas par hasard que cette grande ville soit devenue ville-capitale. Puis, n’oublions pas Berlin, Montréal et Neuves-Maisons, le doux pays de mes ancêtres. Chambéry, Strasbourg, Zurich, Séoul. Et qu’en est-il du théâtre amateur et du théâtre professionnel ? Alors ?Connaissez-vous la Compagnie de la Bobine ? Cette affiche ressemble fortement à celle utilisée pour Paris.

Puis encore et encore la ville – capitale, comme c’est rigolo ! Tiens, on va vous montrer la nouvelle affiche !

C’est quoi cette nouvelle affiche ? Je la connais ! C’est la même affiche que celle du théâtre Le Ranelagh ! Celle de la ville – Capitale. Mais non !

Mais non ! On fait du théâtre amateur et il nous arrive de ne pas reprendre intégralement toute la troupe. Et c’est bien pour cela que seule la zone Distribution a été modifiée. Noblesse oblige ! Une de partie, une en congés, ça nous donne quelques membres supplémentaires histoire de ne pas se planter. Tu vas dire que ce n’est pas possible. Et bien si, tout ça c’est possible !

Histoire de ne pas se planter, on pourrait se placer. Histoire de, on pourrait éviter les anciennes habitudes et de créer de nouvelles habitudes avec de nouveaux comédiens.

Nous, nous allons jouer Salle de la Tour à Voisins-le-Bretonneux et Salle Jacques Brel à Montigny-le-Bretonneux.

Pascal B – Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment