Nous, on aime bien les gens comme cela ! Nous, on aime bien !

Tu aimes bien ou tu m’aime bien ?

Nous, on aime bien les gens comme cela ! Nous, on aime bienaime bien les gens comme cela ! Facile à dire, facile à faire. Une fois de plus, on t’aime, toi le chevalier blanc qui frappe avec son épée de tout son soul comme un chien qui mord en laissant enchâssées la moitié de tes molaires. Alors, tu aimes bien ? Es-tu chien mordant ou chevalier ? Tu aimes bien ou pas ? Mais es-tu vraiment blanc ou d’une autre couleur ? Tu aimes toujours les gens comme cela ? Oui, Non, Peut-être ? Ta réponse n’est pas très claire mais je pense que tu répondras OUI.

Comment fais-tu ?

Tu as mal ? Souffres-tu ? Tu as mal à ta couleur ? Mais comment est-ce possible ? Tu me tournes le dos ? Mais comment fais-tu pour me tourner le dos alors que tu me fixes avec tes beaux yeux bleus ou cyans ? Et tu viens un par un avec tes yeux qui fuient et qui chantent. Tu es fantastique, le sais-tu ? Mais comment est-ce possible ? C’est possible et puis c’est tout. Tu es fantastique car c’est ton destin. Ton destin est imparable et tu ne peux pas y échapper. Quand tu récites ta vérité, tu sais que tu ne pourras pas pleurer plus que convenu.

Pascal B – Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment