Hé, Scapin ! Mais de quoi peut bien parler cette pièce ?

Mais de quoi peut bien parler cette pièce ? Mais de quoi peut bien parler cette pièce, alors ? Hoho ! Hoho ! Tu es sourd ? Tu ne m’entends pas ? Je te demande de quoi peut bien parler cette pièce ? Comment ça pftt ? Tu me dis en fait qu’on ne parle pas au théâtre. Tu as raison, tu as tout à fait raison, car vois-tu si tous les spectateurs devaient prendre la parole, ça serait un joyeux foutoir.

 Les Fourberies de Scapin ?

Que diable allait il faire dans cette galère ? De quoi peut parler cette pièce ?

Mais de quoi peut bien parler cette pièce ? Mais de quoi peut bien parler cette pièce, alors ? Ho! ho ! Hoho ! Tu es sourd ? Tu ne m’entends pas ? Je te demande de quoi peut bien parler cette pièce ? Comment ça pftt ? Tu me dis en fait qu’on ne parle pas au théâtre. Tu as raison, tu as tout à fait raison, car vois-tu si tous les spectateurs devaient prendre la parole, ça serait un joyeux foutoir. Le pire c’est les classiques quand tu entends mille fois « mais que diable allait il faire dans cette galère ? » Car qui ne connait pas Les Fourberies de Scapin ? C’est une comédie de Molière très connue et empreinte de sensibilité italienne. C’est vrai que ça sent bon l’Italie.

En fait ça sent Rome ! Car Les Fourberies de Scapin sont directement inspirées du Phormion de Terence, né à Carthage aux alentours de 190 et mort en 159 av. J.-C., vendu à Rome comme esclave, est devenu un poète comique latin. Le Phormion fut joué en 161.

Le Phormion

Il met en scène Démiphon, qui part en voyage et laisse chez lui son fils Antiphon. Par ailleurs, Chrémès, le frère de Démiphon, a deux épouses : l’une à Athènes, dont il a un fils, Phédria, qui s’est épris d’une esclave ; l’autre à Lemnos, dont il a une fille qui est chanteuse. L’épouse de Lemnos arrive à Athènes et meurt. La jeune orpheline est chargée des funérailles de sa mère. Antiphon s’éprend d’elle et décide de l’épouser. Démiphon, de retour, apprend la nouvelle et s’emporte : il donne trente mines à un parasite, Phormion, pour qu’il défasse le mariage d’Antiphon et prenne la chanteuse pour épouse. Les trente mines vont servir à acheter l’esclave dont Phédria s’était amouraché, et Phormion ne prendra pas la jeune fille pour épouse car Chrémès et Démiphon vont découvrir par sa nourrice que la jeune femme est en réalité Phanium, la fille de Chrémès qui vient de Lemnos.

Quand je vous disais que ça sentait Rome !

Pascal B – Compagnie de la Bobine

 

 

 

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment