C’est la fête à l’accessoire ou c’est la fête de l’accessoire ?

Ah oui, c’est important. Il faut qu’on se parle de la fête de l’accessoire ! Il faut que je vous le dise car ça n’arrive qu’un dimanche par an. Il fallait que je vous lele canapé est il un accessoire ? dise. Dommage, pas de rendez-vous sur mon super canapé.  C’est donc ce dimanche, il faut que je vous le dise, que la Compagnie de la Bobine se réunit pour s’offrir des fleurs. Mais non ! Pas de fleurs à la Bobine, on les garde pour les directeurs de théâtre qui savent nous faire plaisir et quand on ne les offre pas c’est qu’on les a oubliées. La faute à l’accessoiriste bien entendu. C’est aussi simple que cela.

L'accessoire qui ouvre les bouteilles

L’accessoire qui ouvre les bouteilles

Voilà c’est ce dimanche qu’on fête la fête de l’accessoire. C’est ce dimanche qu’on s’offre les accessoires de pièces de théâtre qu’on ne jouera peut-être jamais. Jamais peut-être ? Peut-être. Peut-être jamais ? Alors ? Que se passe-t’il ce dimanche ? C’est la fête à l’accessoire, je viens de vous le dire. C’est la fête à l’accessoire ou la fête de l’accessoire ? C’est à vous de prendre la décision qui vous emmènera quoique que vous fassiez au pays de l’accessoire. La Compagnie de la Bobine est amoureuse des fêtes païennes et en profitera pour fêter Noël. Et je ne vous ai pas parlé encore de Sol Invinctus, le dieu Soleil en quelque sorte, qui fixa la date du 25 décembre comme grande fête de Sol Invictus par l’empereur romain Aurélien qui choisit ainsi donc comme date le lendemain de la fin des Saturnales.  Et pendant ce temps,  je reste encore et encore sur mon super canapé. Vive les canapés !

Bien entendu, on ne va pas uniquement faire la fête de l’accessoire car il faut que l’on répète encore les meilleurs passages de notre future pièce que l’on jouera sûrement si on a les droits.

Pascal B – Compagnie de la Bobine

Nota : C’était donc Dimanche, la fête de l’accessoire ?

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment