Je le sais eux, mais c’est seize ou 16 !

D’ailleurs seize ou dix-sept, j’en sais fichtre rien. Certains joueront deux rôles voire trois. A poil ! Cet article commence sur les chapeaux de roues. A savoir ! Manger des pommes peut faire du mal au bide. Bref, quand ça commence, on ne sait jamais quand ça s’arrête. Manger ou Tomber dans seize pommes ? Ça nous fait là une belle compote. STOP !! Ça devient n’importe quoi cette introduction !

Seize pommes à l'huile ! Seize pommes à l'eau !

Bon !  Nous en étions au chapitre suivant. Je pense que cet article est désespérément foutu. Ce n’est pas que j’y emploie des mots à plusieurs sens mais force est de constater que rien ne va plus ! Rien ne va ! J’essaie d’avancer mais je n’avance pas.

Dire que je voulais parler de notre prochaine pièce que nous jouerons un jour. Un jour ! Tiens, j’en profite pour vous rappeler que nous jouerons encore « Noli me tangere » de Jean-François Sivadier le 15 octobre à la Salle de la Tour à Voisins-le-Bretonneux et le 16 octobre à la Salle Polyvalente d’Ecrosnes.

Et pour vous, ces quelques mots qui mis bout à bout doivent enfoncer le clou de notre nouvelle saison : « Mort brutale, ennemie de la pitié, mère antique de la douleur, Jugement dur et irrécusable.« 

Et n’oubliez pas ! Le seize octobre à Ecrosnes ! Noli me tangere de Jean-François Sivadier !

Pascal B – La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment