Noli me tangere ! Noli tangere ! Quel est le titre de la photo ?

flickr noli me tangere NAMIl est déjà venu par deux fois nous voir. Il est déjà venu par deux fois photographier Noli me tangere pendant nos répétitions pour apprendre à nous connaître, et peut-être pour apprendre à nous aimer. Mais attention Noli tangere, veut dire aussi ne touchez pas à l’artiste qui sommeille au fond de nos âmes. Ne demandez donc pas notre tête, car nous n’avons pas su à l’aide d’un téléphone dépasser le stade de la photo floue. Saviez-vous aussi qu’avec une boite en carton et quelques artifices, on pouvait désormais mitrailler une scène simplement pour l’amour du théâtre. Noli tangere ! Ne pleures pas mon ange. photo CHAU Nimh-NamNe pleures pas mon ange, car tu as touché la beauté. Ne pleures pas mon ange, avec ton diaphragme et tes yeux rougis par tant d’intimité.

Toi, le photographe qui est resté là le focus grand ouvert pour percevoir les noirs du clair-obscur, tu n’as pas perdu ton temps depuis que ton chemin a croisé les amoureux de la Bobine. Et maintenant que tes images existent, nous les aimons déjà grâce à ton adresse. Et si tu veux, toi aussi le profane, toucher, le jeu, les intentions et les regards des comédiens de la Compagnie de la Bobine, tu vas être bientôt servi. Il te suffit de suivre le reportage déposé par Minh Nam Chau. Noli tangere, ça veut dire aussi ne pas toucher au réceptacle des émotions, ça peut être le cœur ou le bulbe inférieur. Pour l’instant, on va cliquer sur la grosse image – il n’y en a pas qu’une, ne sois donc pas si perdu – pour accéder au reportage convoité.

Pascal B – La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment