Touche moi et mets tous tes doigts dans mon âme !

Touche moi et mets tous tes doigts dans mon âme par Reinhard Jahn, Manheim - CC BY-SA 2.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=351798

Ce qui arriva, arriva ! Le Ranelagh est arrivé, puis le Ranelagh s’en est enfui ! Comme il se dit et s’écrit ici au sein de la Compagnie de la Bobine, le théâtre du Ranelagh est un formidable catalyseur d’énergie. Comme il se dit ici, on a vécu pour y arriver et on y est arrivé. NOLI ME TANGERE a donc été joué sur les planches grinçantes du Ranelagh. Comme les chutes d’Iguazú, le théâtre du Ranelagh nous a emmené sur les rives d’un autre monde; là ou les éléments fondamentaux se mélangent en respectant les proportions à la mole près.

Touche moi et mets tous tes doigts dans mon âme. Touche moi pour que je puisse en mourir de plaisir et atteindre le nirvana.

La Compagnie de la Bobine a pris son pied sur les hauteurs de Paris. Touche moi encore et encore pour me satisfaire à jamais.

Energie, énergie, quand tu nous tiens et quand tu nous sauves d’une pièce difficile à jouer et aussi à comprendre. Je ne suis pas spectateur de NOLI ME TANGERE que j’ai déjà digéré avec toute la troupe les 155 pages de cet ouvrage qui peut être béni des dieux. Je ne suis pas spectateur, mais comme d’habitude cette fable sociale a plusieurs entrées et il ne faut en rater aucune. Comme d’habitude, il vous faut réfléchir un peu pour comprendre et suivre les mystères.

Et comme il est écrit, sauf si vous avez perdu vos lunettes, Il y a de quoi perdre la tête dans ce pandémonium mystico-historico-théâtral, ce reality show présenté par un ange à paillettes TV-médiatique hyperconnecté… mais qui désirerait à l’instar des autres personnages, faire de son désir d’ailes les ailes du désir.

Pascal B – La Compagnie de la Bobine

Nota : photo par Reinhard Jahn,Manheim-CC BY-SA 2.0 de https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=351798

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment