Festival de Paris : Veni, vidi, ais perdidi, Bob ira au Ranelagh

arc en ciel

Veni, vidi le Festival de Paris ? Ben oui, on fait pas dans la limonade et quand on écrit Festival de Paris, on ne vous parle pas de la marche des fiertés, ni du concours de plongée. On vous parle ici du Festival de théâtre amateur de Paris. On vous parle ici du dix-huitième Festival de théâtre amateur de Paris qui se passera à l’Espace Raspail à Paris dans le quatorzième, en novembre 2016. Qu’on se le dise !

La nouvelle est entre mes mains, mais je voulais tout d’abord remercier en particulier la Compagnie dula Compagnie du Message Message qui accueillait le jury dans leurs locaux et dont plusieurs éminents membres ont déjà passé de très nombreuses heures à préparer le Festival de Paris. Mais comment ? Mais pourquoi ? Déjà vingt minutes par troupe et dix minutes et pas plus pour se présenter et connaître le jury. Donc, si nous avons trente et deux troupes (j’aime les chiffres ronds), et les célèbres dépassements d’horaires, nous allons obtenir mille heures d’audition. Ces mille heures valent bien une salve d’applaudissements pour la Compagnie du Message et la FNCTA Paris qui ont encore cette année permis aux troupes du Grand Paris d’auditionner des Yvelines à la Seine Saint-Denis.

Veni, vidi, ais perdidi ! On a joué nos vingt minutes, on a pas démérité, mais on n’a pas été sélectionné pour le festival de théâtre amateur de Paris. Honneur aux neuf troupes sélectionnées, il en reste quand même près de vingt-cinq qui restent hors jeu. Mais c’est justement la règle du jeu. Veni, vidi, ais perdidi !

Mais Bob et ses acoylytes monteront tout de même à Paris. Et ça se passe au théâtre LeCMJN de base Ranelagh le 16 mai à 20h00. Bob espère vous y voir nombreux. Bob est content car Bob monte à Paris. Vini, vidi, ais perdidi !

Pascal B – La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment