Encore une année, on va tout recommencer !

C’est déjà le début de l’année. Comme par hasard, c’est le début de l’année. Comme par hasard ? Il faut bien une fin, il faut bien un début. Il faut un commencement. Il faut. Mais c’est arrivé comment ? Trois cent soixante quatre et puis cinq et puis hop ! C’est bien comme cela ? Et hop ? Et hop ! C’est bien comme cela. Il te manque encore quelques secondes.

12348100_1246898415337194_2632816465269505661_n

Huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un. Bonne année !

Huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un. Bonne année !

Ce n’est pas encore un mouvement désordonné des membres supérieurs ni un blocage du lobe antérieur pouvant entraîner un long cri aigu de douleur. Pas tellement de souffrance, pas trop de torture, juste une queue de stress, qui entraîne à ce moment une montée progressive vers le plaisir. Un compte à rebours a commencé. Puis encore un autre. Un compte à rebours à commencer. Car pour quelques secondes tout est à recommencer. Et, il faudra pour quelques secondes revenir en arrière. Juste quelques secondes pour retrouver le bon hop ! Et hop ! Pour tout recommencer. Huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un. Bonne année ! Pour tout recommencer. Et hop ! Trois cent soixante quatre et puis cinq et puis hop ! Bonne année ! Bonne année !

Pascal B – La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment