Liliom où la vie et la mort d’un vaurien

Si le petit écran ne m’avait pas permis de voir cette année, au fond de mon canapé, Liliom, un film français de Fritz Lang, avec CharlesLiliom à Saint-Quentin en Yvelines - photo Pascal Boyer dans le rôle de Liliom et Madeleine Ozeray dans le rôle de Julie Boulard, je n’aurai fait peut-être jamais fait partie de ces nombreux spectateurs présents ce 20 novembre au théâtre de Saint Quentin en Yvelines. Liliom, fait partie des films extraordinaires et merveilleux qui ont forgés notre croyance au pays de l’arc-en-ciel, là ou les rêves se réalisent, là ou l’homme est Homme.

Mais revenons au théâtre ! Liliom, un bonimenteur de foire travaille sur le stand des auto-tamponneuses. Il est très apprécié par sa  patronne, Madame Moska qui, prise d’une crise de jalousie, interdit vigoureusement à Julie de revenir sur son manège, ayant peut-être entrevu une relation durable avec Liliom. L’intrigue est posée, le merveilleux peut maintenant se combiner à la réalité de la vie et de la mort…

Une pièce ou le décor bien que splendide, me semble démesuré quand les premiers rangs sont aveuglés par la structure soit au ras du sol, soit au niveau de la passerelle et quand la lourdeur et la démesure de l’ascenseur le rend inutile. Une pièce qui ne me choque pas malgré le mélange des genres. Une pièce dont le texte intemporel transcende le jeu des comédiens. Une pièce dont la musique originale renforce l’ambiance de fête foraine. Des comédiens au maquillage d’une blancheur livide qui les transforme en poupées de cire d’un esthétisme raffiné. Un moment divin quand les anges passent. Une excellente soirée !

Liliom ou la vie et la mort d'un vaurien - Le salut à Saint Quentin en Yvelines - photo Pascal B

Liliom où la vie et la mort d’un vaurien

Texte : Ferenc Molnár
Mise en scène : Jean Bellorini
Avec : Julien Bouanich , Amandine Calsat , Delphine Cottu , Jacques Hadjaje ,Clara Mayer , Julien Cigana , Teddy Melis , Marc Plas , Lidwine de Royer Dupré ,Hugo Sablic , Sébastien Trouvé , Damien Vigouroux

Pascal B- La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment