Tais-toi, travaille et ne te prends pas la tête !

Tais-toi ! Mais tais-toi ! Arrête de te poser des questions. Arrête de nous poser des questions. Pourquoi ci, et pourquoi ça. Mais, arrête de te prendre la tête. Et la plupart du temps, tu ne te rends même plus compte que tu intellectualises tout à outrance. Tu marches comme cela dans la vraie vie ? Tu es fatigué ? Non, alors tu continues. Arrête de bouger. Tais-toi ! Arrête de considérer d’un point de vue intellectuel toutes tes actions organiques. Et quelle est ton intention ? Et ton texte ? Pourquoi tu tournes ? Tu connais pas ton texte ? Mais, on s’en fout du texte. Et ton personnage ? Oui, mais si tu connais pas ton texte. Quoi ? Tu as des mains ? Tu as des bras ? Tu te rends compte que tu as des mains et des bras mais tu n’as de problème avec tes pieds et tes jambes ? Tu marches toujours comme cela sans réfléchir ? Tu as des bras ? Tais-toi, travaille et ne te prends pas la tête !

tais-toi !

Tais-toi ! Commence par te créer ton personnage. Non. Tu connais pas ton texte ? Tu marches sans frotter les genoux, s’il-te-plaît. Mais non, on s’en fout pas du texte. Et quelle est ton intention ? C’est sûr que pour commencer, ça fait beaucoup de choses à assimiler. Mais, c’est normal. Un jour, tu seras hallebardier. Tais-toi !

Pascal B – La Compagnie de la Bobine.

 

 

 

Un commentaire

  1. N’oubliez pas de cliquer sur l’image !

    Commentaire : Théâtre 78 — 19/11/2015 @ 17 h 31 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment