Un été à Osage County

 Je suis allée voir « Un été à Osage County » au théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines le 13 mars dernier, une comédie noire racontant l’éclatement d’une famille américaine, teintée d’humour, sur les rêves déchus.
Un été à Osage county ©Cosimo Mirco Magliocca
Le metteur en scène, Dominique Pitoiset, a adapté la pièce du dramaturge américain Tracy Letts, pour laquelle ce dernier a remporté le prix Pulitzer en 2008. L’histoire se déroule au milieu des plaines de l’Oklahoma, berceau de la nation Indienne Osage, où s’est réuni le clan Weston, bouleversé à la suite de la disparition de son patriarche Beverly, vieux professeur et poète. La mère, superbement interprétée par Annie Mercier, femme acerbe et malade, entourée des femmes de la famille, fait voler en éclats les secrets trop longtemps gardés. Personne n’en sort indemne.
Sur fond de tension, de silences, d’inconscient collectif et de rivalités inavouées, j’ai découvert une demeure familiale où il fait chaud, très chaud dans tous les sens du terme !
Treize acteurs étaient présents sur la grande scène de la grande salle du grand théâtre pour vivre un orage d’été, apocalyptique et salvateur.

Si votre route croise celle de cette famille, n’hésitez pas à aller les découvrir.

A noter que récemment John Wells a porté cette pièce à l’écran avec Meryl Streep et Julia Roberts.
Evelyne V – La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment