Avignon ! Avignon !… 2 minutes d’arrêt !

Festival d'Avignon : Avignon Avignon Deux minutes d'arrêt - La Compagnie de la Bobine

Retour sur le Festival d’Avignon 2014 :
Avignon reste toujours un moment magique pour un théâtrophile. Ce que j’ai vu et qui passera pas loin de chez vous… par ordre de préférence, avec quelques indications car les goûts et les couleurs ça peut se discuter… n’est-ce pas ?

 

30/40 Livingstone – un ovni psycho-machin-truc qui me trotte encore dans la

Sergi Lopez et Jorge Pico dans "30/40 Livingston" © David Ruano

Sergi Lopez et Jorge Pico dans « 30/40 Livingston » © David Ruano

tête… celle qui m’a le plus atteint (bang!) – pour ceux et celles qui aimeraient se retrouver sur un divan avec Sergi Lopez : passionnant ! Prévoir longue conversation après le spectacle 🙂  

 

Faire danser les alligators sur la flûte de pan – un numéro d’acteur époustouflant de Denis Lavant seul au service (comme le cerf de Lopez !!! ), pendant presque deux heures, d’un Céline à la fois terriblement repoussant et attachant…                                                                                                                     

La trahison – un classique de Pinter mis en scène et joué avec une très grande intelligence et autant de sensibilité,

La trahison d'Harold Pinter - Avignon 2014

La trahison d’Harold Pinter – Avignon 2014

dans un style classique parfaitement exécuté…

Le cas de la famille coleman – pièce moderne jouée avec beaucoup d’énergie où tout un chacun peut prendre au passage et à tout moment une claque au sujet de la famille et de l’engagement…

Le prince de hombourg– spectaculaire sur la scène du palais!!! J’en dis pas plus…

La résistible ascention d’Arturo Ui – du pur brecht distancié à souhait et ou les choux-fleurs ressemblent furieusement à des chars nazi… à voir, ne serait-ce que pour les conversations téléphoniques… scénographie très « esthétique », bref du beau…

L’aide mémoire – Une fraicheur chez les deux

L'aide mémoire JC Carrière à Essaïon - Avignon

L’aide mémoire JC Carrière à Essaïon – Avignon

acteurs qui les rend attachants et rend cette gentille comédie très euphorisante…

Deux spectacles à part :

Les chaises – Une étrange sensation et une découverte: la danse rend ionesco tout de suite beaucoup plus abordable… étrange donc!
Contrairement à ce que l’on croit, ionesco serait un chorégraphe… chuuuuut!

Clownerie – poétique, rigolo, émouvant… pour petits et grands…

Je ne dis rien du reste… 

 

R.M La Compagnie de la Bobine 

 

Et une petite surprise en différé d’Avignon ! 

Le Prince de Hombourg de Von Kleist au festival d’Avignon

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment