Théâtre & Animation, la revue du théâtre amateur de la FNCTA

logo fnctaD’abord, d’abord, je vous rappelle d’abord que la Compagnie de la Bobine est affiliée à la FNCTA. Et tout d’abord, j’aurais dû vous dire que FNCTA veut dire Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d’Animation. Et d’abord, si vous ne connaissez pas la FNCTA, cliquez vite sur le logo FNCTA pour accéder à son site.

Si je vous dit tout cela, c’est que ce midi, Bob a ouvert sa boite aux lettres, et a pris son courrier. Entre les pubs sur papier recyclé, les relevés bancaires et les nouvelles de l’arc-en-ciel, Bob a tout de suite reconnu la revue Théâtre et Animation éditée par la FNCTA.

Mais comment naissent les bébés ? Dans les choux ou dans les roses ? Mais que se passe-t-il dans la tête des abeilles ? Mais quel est le sens de la vie ?

Et si je vous écris tout cela, c’est que Bob a ouvert sa boite aux lettres ! Quel beau scénario, vous ne trouvez pas ? Bob a donc remarqué que la Une de Théâtre et Animation avait évoluée et s’était séparée d’une bordée de messages parasites. Et des pages intérieures émane une ambiance contemporaine qui l’incite à poursuivre sa découverte. S’il est vrai que le code couleur n’a de valeur que pour son créateur, je peux vous assurer que la lecture des articles est plus aisée. C’est mon cerveau qui parle, c’est aussi le lieu où jaillissent mes émotions, et là, sans aucun pragmatisme, ni manichéisme, ni calcul machiavélique, je peux vous assurer qu’il me semble que les articles ont du contenu. Parfois, l’habit ne fait pas le moine, mais maintenant que j’ai ingurgité cette nouvelle formule, je suis repu et satisfait autant de l’enveloppe que du contenu ! Je vous l’ai toujours affirmé : La maîtrise du contenu vous assure un jour ou l’autre la maîtrise des cimes. Je vous invite donc à aller jeter un oeil un peu plus bas à la suite de cet article sur le contenu du dernier numéro de Théâtre & Animation, la revue du théâtre amateur de la FNCTA. Et forgez-vous votre propre opinion, c’est ça le plus important. Moi, j’adore autant les choux que les roses.

P.B La COMPAGNIE DE LA BOBINE

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment