Marat-Sade : les répétitions,…c’est quand la Révolution ?

Non aux répétitions ! Non aux répétitions ! Non aux répétitions !

Non aux répétitions ! Non aux répétitions ! (Ne perdons pas la voix ! …) On répète le lundi, on répète le dimanche. Nous exigeons moins de répétitions, sinon c’est la révolution ! Comment ça non ? Mais j’ai même des preuves de maltraitance ! Certains comédiens se plaignent d’un certain Coulmier qui prend un malin plaisir à maltraiter les comédiens pensionnaires de l’Hospice de Charenton ! Comédiens et comédiennes sont logées à la même enseigne : EGALITE, FRATERNITE  ! On se croirait en démocratie ! Alors que dans cette troupe, il n’y a que des petits soldats qui obéissent à leur tyran de metteur en scène ! Il y a même des Annonceurs dans cette pièce de fous, qui manient aussi bien le coup de pied que le coup de canne. On rigole, on rigole, mais on travaille sérieux. Un dimanche par mois, nous passons un dimanche par mois entassés dans notre cellule, heu dans notre salle de répétition à ciseler nos amitiés, à forger nos identités, à créer une troupe qui se donne la main en toutes circonstances. Je vais vous sortir les deux ou trois photos qui sont les indices annonciateurs d’une fin de règne ! Sortez la guillotine ! Simonne ! Arrêtez de rire bêtement ! C’est insupportable ! Et l’autre Marat, le grand corps malade qui s’lamente des Girondins en trempant ses pustules dans sa baignoire. Pas de peau, Marat ! Puis c’est l’excité de service, le député Duperret qui s’est amouraché de la petite Corday. Mais, réveille-toi Charlotte et colle-lui en une ! Mais j’apprends que des indiscrétions nous font part d’une tentative de participation à un festival de théâtre ! Qui dit intention dit audition, on vous donnera des nouvelles car il va falloir se préparer en vitesse et reprendre des répétitions. GRRRRRRR ! Jacques Roux a encore du mordant ce soir et approuve à pleines dents mais mieux vaut lui laisser la capuche sur sa tête. A quand deux dimanches par semaine ? On veut des répétitions ! Vive la Révolution ! Oui aux répétitions ! Oui aux répétitions ! En attendant, voici les preuves plus bas. Elles sont encore incomplètes ! Certains témoins n’y figurent pas. S’ils remarquent qu’ils n’y sont pas, je passe à la guillotine. Oui aux répétitions ! Oui aux répétitions !

P.B La Compagnie de la Bobine

Marat -Sade :les répétitions Marat et Simonne autour de la baignoire_ photo PB La Compagnie de la Bobine

Marat Sade - les répétitions - Duperret et Charlotte Corday complices_photo PB La Compagnie de la BobineMarat- Sade : les répétions avec ROUX tournent à la fiolie. Photo PB La Compagnie de la BobineRépétitions à la Compagnie de la Bobine - Marat-Sade avec  Duperret et Annonceuse _photo PBRépétitions à la Compagnie de la Bobine - Marat-Sade avec SADE_photo PBLes Répétions à la Compagnie de la Bobine - Marat-Sade avec L'Annonceuse et Sansonnet Tourlourou La Fauvette Cocorico_photo PB

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment