Marat-Sade et le rôle-titre : Une histoire de fous !

Marat-Sade et le rôle-titre : Une histoire de fous !Le rôle-titre ! Quelle belle expression  ! Le rôle-titre ! Mais qui héritera donc du rôle-titre cette année à la Compagnie de la Bobine ? Vous le savez ? Marat ? Sade ? Oh là ! Mais vous seriez capable de montrer du doigt votre ami d’enfance ou votre collègue de bureau car il vous a confié qu’il jouait cette saison à la Compagnie de la Bobine, une pièce encore déjantée où la plupart des comédiens joue des personnages qui jouent une pièce de théâtre? STOP ! Répétez ! Vos phrases sont toujours aussi longues et quand on arrive à la fin, on se demande s’il faut changer à Opéra, ou à Chaussée d’Antin. Vous voulez dire qu’il y a une histoire dans l’histoire, qu’il y a une pièce dans la pièce ? Un peu long à la détente ! J’ai passé toute la journée devant mon écran et j’ai pris mes pilules bleues et même les vertes, puis  j’m’en fous car je suis daltonien. Je réclame donc toute votre bienveillance. Cet article devient vraiment n’importe quoi et certains pourraient exiger une demande d’internement psychiatrique. Et pourquoi pas à Charenton ?

Bon, c’est Marat ? Sade ? Non ? C’est le fou qui joue Sade? Sade est-il fou ? Je suis dans mon lit et je rêve que je rêve. Je regarde sous mon lit où se trouve un petit homme qui porte une grande pancarte. Il y est écrit : La Persécution et l’Assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l’hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade. Je ne suis pas diagnostiqué schizophrène et pourtant mon cerveau gonflé aux psychotropes me rappelle que c’est quand même le véritable nom de cette pièce. Alors je sors de mon lit mais je n’arrive pas à atteindre l’interrupteur. Je m’enfonce jusqu’aux genoux dans mon tapis made in China. Je rêve que j’écris un article sur cette pièce mais il fait toujours nuit et j’interprète comme je peux mes pensées oniriques. Ce petit homme qui sort de mon lit veut-il me dire que finalement c’est toute la Compagnie de la Bobine qui aura le rôle titre ? C’est une histoire de fous ! Le rôle-titre ? Vive Marat !

P.B La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.