Roméo et Juliette déchiffrent aussi les graffitis dans les toilettes

« Roméo et Juliette à poil sur scène ! Vous avez-vu ça ? » Et alors ? Ras le bol des râleurs, des puristes acharnés et des bigots de la culture, qui mettent au bûcher les metteurs en scène qui ouvrent les classiques au monde contemporain. Mais le monde change, le monde change comme il a toujours changé et c’est à l’Homme de s’adapter. Ces prédicateurs nous imposent avec empathie leur vision de la vie culturelle avec leurs lunettes de plomb. Mais quel est l’objectif de ces apprentis maîtres à penser ? Faire partie de l’élite ? Eradiquer toute tentative d’irrèvèrence envers les traditions ?

Roméo et Juliette  à Windsor - photo P.B

« Roméo et Juliette avec une tête de cheval ! Vous avez-vu ça ? » Et alors ? Ras le bol des bien-pensants et des faux bienveillants. La seule chose que je puisse dire pour contrer ses intellectuels auto-promus respectueux d’un ordre immuable, adeptes de communication négative, est que le monde avance et qu’il faut vivre avec son temps, tout en respectant ses racines. Je rajouterais que le monde est multiple et que le respect des autres est inscrit dans le premier commandement : Tu ne porteras pas de discours haineux à ce que tu n’aimes pas et à ce que tu ne comprends pas. Mais pourquoi vouloir comprendre lorsque c’est à ton coeur de transpirer tes émotions ?

« Roméo et Juliette parlent français et néerlandais sur scène ! » Vous avez vu ça ? Et alors ! La seule limite à cet exercice linguistique reste néanmoins la flexibilité de mon muscle sterno-cleïdo-mastoïdien qui a été sollicité plus que de raison entre la scène et le prompteur qui heureusement n’est pas tombé en carafe. Mon chiropracteur était aux anges. Toi, Tu aurais dû te renseigner avant de poser tes fesses sur ce siège. Aller au spectacle nécessite un minimum de recherche et de réflexion. Tu n’avais pas lu le programme ? Tu te croyais sur ton canapé attendant la soupe de ton petit écran ? Tu voulais uniquement te créer une auréole shakespearienne autour du crâne ? Tu n’as pas compris la mise en scène d’Yves Beaunesne, …mais pourquoi vouloir répondre à ces questions qui te taraudent ? Car pour d’autres spectateurs, les versions classiques de cet oeuvre sont sources de sommeil et d’ennui. Mais il est vrai qu’on n’interroge que rarement ceux qui aiment la différence.

Tiens, toi qui es allé voir Hamlet au Français mis en scène par Dan Jemmet, n’as-tu pas utilisé ton cerveau reptilien pour aller pisser tonLes toilettes du Français - photo RM La Compagnie de la Bobine intolérance sur le programme que tu avais installé dans les pissotières royales ? Tu dois être content de toi. Mais, tu n’es pas le seul à vomir ta haine de la différence. Tu as peur que d’autres investissent ton territoire ? Tu ne veux pas partager ta connaissance ? Haine, peur, rejet de l’autre, ce sont tes valeurs ? N’as tu n’as pas aimé Denis Podalydès quand il déclame « To be or not to be » ? Mais Roméo et Juliette déchiffrent aussi les graffitis dans les toilettes. Comme Roméo et Juliette, Hamlet est résolument contemporain.

P.B La Compagnie de la Bobine

 

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.