C’est l’automne : la Bobine passe à l’étape cocon

C'est l'automne à la Compagnie de la Bobine - Photo PB

C’est l’automne à la Compagnie de la Bobine – Photo PB

La Bobine ! La Compagnie de la Bobine chaque année se transforme et se régénère.

Chaque année une douleur surgit de nos poitrines au départ de l’un des nôtres, et chaque année c’est un plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles personnalités. Chaque année la douleur est insupportable et ne s’effacera jamais, la perte d’un Bob est une perte immense. Mais chaque année, c’est l’enfant qui parait et comme aurait pu dire le poète, le cercle de la Bobine s’élargit. Comme un danseur contemporain, la Bobine se recroqueville et s’immobilise aux premiers jours de l’automne et passe à l’étape cocon. Partir ? Mais pourquoi partir ? Pourquoi quitter la Bobine ? Un pas en avant, deux pas en arrière, monter sur scène n’est pas un jeu innocent et on ne s’en sort jamais indemne. Que l’on soit dans la salle ou sur les planches, que l’on soit côté cour ou côté jardin, que l’on soit du côté des manettes ou du côté fard à paupières, on a le droit de faire une pause. Si c’est ton choix de quitter la Bobine, tu dois le faire car c’est ton choix et il n’y a que cela qui compte. Cette saison encore deux départs pour deux à trois nouvelles têtes. A moins que cela soit l’inverse. Dans tous les cas, cette saison encore, le cocon se transformera encore en papillon.

P.B La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment