Un Bob d’Or pour Homme et Galant Homme !

Homme et Galant homme - Eduardo de Filippo
Homme et Galant Homme à Coignières !  
Hier soir à Coignières, au Théâtre Alphonse Daudet, deux Bobs attendent l’ouverture de la porte de derrière. Ils sont là pour remercier celles et ceux qui viennent de jouer pendant près de deux heures Homme et Galant Homme, une oeuvre d’Eduardo De Filippo.
Acteurs et visiteurs s’observent en choeur et donnent une impression d’arrêt sur images, comme ces vieilles K7 VHS qui se bloquent sans laisser d’espoir. Mais qui sont ces deux Bobs qui viennent dans le noir et le froid solliciter un regard ou un bonsoir? La discussion s’engage d’abord avec l’un puis avec l’autre, au bout du cinquième acteur, Bob s’ essoufle et ne sait dire que bonjour. Il aurait voulu dire que la performance d’un acteur doit se juger également par comparaison. Par exemple, est-ce que l’homme (ou la femme) de scène qui embrasse un rôle ressemble au même qui quelques instants plus tôt s’occupait de son mal de tête ou de sa facture d’eau ? Et Bob est ébloui car il ne retrouve plus les mêmes, de ces rôles si typés de la région napolitaine, il ne reste rien. Ils sont là devant nous. Ils sont tout changés de la tête aux pieds. Bob voudrait citer des scènes qu’il a particulièrement appréciées mais finalement ne dira rien, il pourrait oublier de citer l’un ou l’autre. Une chose : c’est dans les détails que l’on reconnait un acteur, du grand rôle au petit. Et ce soir, la troupe au grand complet s’est assurée de recevoir un Bob d’Or.

P.B La Compagnie de la Bobine

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment