La maison qui chante par Betsy Jolas

D.R
D.R
N’êtes-vous jamais allés à Rome ? Plus précisément à la cité du Vatican ? Vous rappelez-vous cet escalier de marbre interminable en colimaçon, juste après la boutique de souvenirs? N’êtes-vous jamais allés dans la petite salle du Théâtre (national) de Saint-Quentin en Yvelines, avec-son-in-ter-mi-na-ble-es-ca-lier de béton en co-li-ma-çon où l’architecte a dû caler les dimensions des marches sur la pointure d’un géant boiteux… juste avant la boutique à roulettes ?
Ce soir, mon plus jeune fils m’a entraîné une fois de plus au Théâtre National de Saint Quentin en Yvelines. Cette fois-ci, il s’agit de découvrir un mini-opéra destiné au jeune public. Quatre chanteurs-marionnettistes, une contrebasse, un piano et une clarinette; l’initiation à l’opéra peut commencer.
Que l’on soit un adulte ou un enfant, la découverte d’un spectacle suit les mêmes règles afin de développer notre capacité à s’émouvoir. Je ne suis pas pédagogue diplômé mais ce soir, après être rentré dans la salle située après l’escalier en colimaçon, j’ai observé avec stupéfaction quelques enseignants et parents accompagnateurs qui roulaient des yeux et rabrouaient les enfants lorsque ceux-ci laissaient exprimer leurs sentiments. Un enfant ça rit pour un rien, ça se moque de tout, ça trépigne, ça tape des pieds. Qu’on se le dise, après l’escalier en béton, on n’est pas à la messe, on est au théâtre ! Ne vous trompez-pas d’escalier ! La messe n’est pas dite. N’imposez-pas vos spectacles aux enfants sans les laisser s’exprimer ou sinon vous verrez votre édifice d’initiation s’écrouler. Bob est comme un enfant ! Bob doit être charmé pour apprendre à aimer. Bob doit se sentir aimé sinon il se bute.
Ce soir, une gentille histoire : Fifi, la souris blanche, va épouser Albert, la souris grise, mais le chat enlève la fiancée et s’apprête à la croquer… Mais j’ai toujours un problème avec les tables en formica, Renzo Piano et la musique de Pierre Boulez. Pourquoi ce soir nous imposer autant de dissonances avec cette musique… résolument contemporaine ? …et dissonante ! Les interprètes déploient tous leur technique vocale pour nous charmer et parfois ils effacent la présence des poupées animées. Ce soir, l’initiation n’est pas convaincante. Mais il en faut pour tous les goûts et cela, je ne le juge pas.


P.B

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment