Iwona, księżniczka Burgunda

Witold Gombrowicz écrivit Iwona, księżniczka Burgunda dans sa langue natale en polonais. La traduction donna Yvonne, Princesse de Bourgogne. Mais qu’allait-elle faire en Bourgogne ? On a vérifié et là le résultat nous amène à penser que le traducteur devait avoir une bonne raison de positionner l’action en Bourgogne, une si bonne raison que Witold Gombrowicz aurait pu le traduire lui-même. Les Burgondes originaires de l’actuelle Pologne, se fixérent sur le Rhin puis en Gaule. Le premier royaume portant le nom de « Bourgogne », regnum Burgundiæ en latin (« royaume de Burgondie »), est l’œuvre des Burgondes. Vaincu par les Francs, ce peuple laisse en héritage un ensemble territorial qui perpétue son nom.

(photo Jola Balcer)

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment