L’ accès à la culture : Le marronnier du mois d’août

L' accès à la culture  Le marronnier du mois d'aoûtOn nous rabâche sans cesse que la Culture doit être accessible au plus grand nombre, mais c’est quoi l’accès à la culture ? C’est QUOI la Culture ? Discriminant élitiste pour les uns, paramètre d’intégration sociale pour les autres, ou tout simplement démagogie ?

Pour la Compagnie de la Bobine, – dont la spécialité rappelons le est le théâtre contemporain – il n’a jamais été question de Culture mais de Plaisir, tout d’abord se faire Plaisir et faire Plaisir! Belle définition mais sortie tout droit d’un chapeau de magicien. N’est-ce-pas Eduardo ? Mais soyons raisonnable! « Il faut souffrir pour être beau » disait la grand-mère de Bob et de là à dire qu’il faut souffrir pour accéder la Culture, il n’y a qu’une vingtaine de pas, vingt comme les treize acteurs de la Troupe, ses deux maquilleuses et coiffeuses, son photographe, son vidéaste, sa graphiste, et son metteur en scène. Ca nous fait déjà vingt raisons de souffrir. Vingt raisons d’accéder à la Culture.

La Culture, c’est comme une montagne invisible qui se renouvelle sans cesse ; Et à chaque ascension, on s’engage sur des voies inconnues, et une fois la cîme atteinte, on espère atteindre le célèbre et fameux « sentiment euphorique qui nous étreint ». Que ce soit sur scène ou dans la salle, l’objectif est identique : Trouver la bonne voie d’accès ! Mais souvent, l’issue est souvent manichéenne : On aime ou n’aime pas ! Nous, nous sommes les premiers de cordée et à chaque représentation nous espérons vous hisser vers de nouveaux sommets dont nous ne soupçonnions même pas l’existence. La Culture ça s’acquiert au fil du temps, au fil des expériences, on ne naît pas avec. L’ascension peut être périlleuse et la chute toujours possible, et là c’est la fracture culturelle assurée. N’ayez plus peur du vide, Bob est là pour vous épauler, pour vous assurer. Bob vous défrichera votre accès à la culture. Vous verrez, ça sera magique ! Au fait, je confirme : Vous savez-bien compter ça fait bien dix-neuf, …nous attendons toujours notre costumière !

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment